Interview par Cyrus Farhangi :
Le fiasco de la transition

Vincent Mignerot nous présente quelques thèses de son livre “L’Energie du Déni, comment la transition énergétique va augmenter les émissions de CO2”.

Avec le calme olympien, la perplexité, la franchise et le tact habituels qui l’honorent, Vincent aborde les questions suivantes :

1) le “renforcement synergique des énergies” : il n’y aurait toujours pas de preuve que les “énergies de substitution” se substitueraient aux énergies fossiles… elles renforceraient même le fonctionnement du système existant

2) Le problème des analyses en systèmes isolés : « la méthodologie pour justifier la transition énergétique est semblable à celle du Professeur Raoult »

3) L’incapacité des énergies de substitution à “s’auto-engendrer et s’auto-entretenir”

4) Une projection dans l’avenir : que faudrait-il pour sortir du déni ? (avec un petit retour sur le film “Don’t look up”) On profite de sa venue pour faire un retour sur le rapport RTE sur l’avenir énergétique de la France, et aborder des leviers éventuels de régulation (ou pas) de l’effondrement : la décroissance, le rationnement, la géoingénierie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »